comment assurer son jardin

Comment assurer son jardin dans son assurance habitation ?

Bien souvent, les assurances habitation ne couvrent pas les jardins et pourtant, vous pouvez avoir du mobilier de valeur, une piscine, ou encore, un cabanon de rangement pour vos outils de jardinage. Ce sont les raisons pour lesquelles il est important de bien le prendre en charge et de le protéger. Une bonne assurance peut être un moyen efficace de garantir la sécurité de votre jardin et de vous protéger en cas de problème. 

Pourquoi assurer son jardin ?

Bien que les assurances habitation ne couvrent pas les jardins, il existe une garantie supplémentaire que vous pourrez utiliser pour vous protéger. Différentes solutions sont proposées par les assurances pour le mobilier et les équipements. Tout ce que vous possédez et qui est à l’extérieur est exposé à plus de risques que ce qui est protégé par votre logement. C’est pourquoi les assurances proposent souvent une option pour assurer les dommages causés à votre jardin.

Assurance jardin: quels sinistres sont assurés ?

Il est important de noter que tous les sinistres et dégâts ne sont pas couverts par l’assurance jardin. Bien souvent les assurances prennent en charge les sinistres liés aux intempéries comme les catastrophes naturelles, la grêle, les incendies, les inondations, les dommages causés à votre portail ou votre clôture. D’autres dégâts peuvent être pris en compte, c’est pourquoi il est important de bien lire le détail de l’option que vous souhaitez prendre. Néanmoins, la piscine fera l’objet d’une autre option.

sinistres mobilier couverts par assurance jardin

Quels sont les biens couverts par l’assurance jardin ?

L’assurance du jardin est généralement assez globale et permet d’assurer le mobilier, les plantes et les arbres, ou encore la piscine qui devra sûrement faire l’objet d’une déclaration à part. D’ailleurs selon les sommes que vous avez investies dans votre jardin, il sera nécessaire de l’assurer pour vous protéger.

Le mobilier de jardin

La garantie jardin inclut les biens que vous avez dans votre jardin en cas de sinistre comme le salon, les tables et les chaises, les coffres et abris de jardin, les pots de fleurs, le barbecue ou encore les balançoires. Cette dernière peut également prendre en charge les biens que vous louez. Si par exemple vous cassez le taille haie que vous avez loué, vous pouvez être assuré.

Au-delà de ces éléments les portails et les clôtures sont aussi pris en compte en cas de vandalisme par exemple. Les mares et les bassins pourront également être pris en compte par la police d’assurance. 

La piscine

assurance piscine jardin

Pour assurer une piscine enterrée ou semi-enterrée, il est nécessaire de prendre une garantie spécifique. De nombreuses règles de sécurité sont appliquées aux piscines contrairement aux autres bien: mise en place d’une alarme, pose de barrières… Deux types de garanties sont liés à la piscine:

  • Garantie civile: dans le cas où une personne se blesse ou pire
  • Garantie dommages: en cas d’intempéries ou de vandalisme

Les plantes et les arbres

Certains assureurs prennent en compte les végétaux dans l’option d’assurance dédiée au jardin. Souvent, les plantes rares pourront être assurées en cas de sinistre. Si vous ne possédez que quelques arbres classiques comme des fruitiers de la région ou des arbustes, vous n’aurez pas forcément besoin d’opter pour ce type d’assurance. Il sera préférable d’opter pour la version étendue afin de protéger les biens meubles et immeubles.

Les autres éléments extérieurs

Les garanties pour le jardin peuvent également inclure les biens immobiliers comme les canalisations, les pergolas, la terrasse, ou encore les systèmes d’arrosage par exemple. Cette garantie peut également inclure les parties attenantes à votre maison qui sont situées à l’extérieur.

Est-ce que l’assurance jardin est comprise dans l’assurance habitation ?

Bien que l’assurance habitation soit obligatoire que vous soyez propriétaire ou locataire, l’assurance pour la jardin quant à elle est optionnelle. Il s’agit d’une extension à pendre en plus de votre assurance pour vous protéger. 

Comment déclarer un sinistre dans son jardin ?

En cas de sinistre ou de vandalisme dans votre jardin, il sera nécessaire de fournir les documents demandés par votre assurance dans les délais applicables. Pour une prise en charge rapide, contactez votre assurance au plus vite, généralement dans les 5 jours suivant sa découverte. L’indemnisation quant à elle dépendra de l’assurance que vous avez choisie avec la prise en compte de la vétusté et une franchise par exemple.

Généralement les assurances demandent de fournir des photos des dégâts et de décrire tous les biens endommagés. Vous devez ensuite fournir les factures des objets ayant subi des dégâts. 

Qu’est-ce qui n’est pas pris en charge dans une assurance jardin ?

Il est important de savoir que la garantie jardin ne couvre pas tout. Par exemple, les assurances n’incluent généralement pas le vol des objets dans votre jardin. Si c’est le cas, il s’agit d’un montant plafonné. Il en va de même pour la pelouse qui n’est généralement pas assurée. Préférez donc ranger vos affaires dans un cabanon ou une dépendance de votre jardin afin qu’elles soient protégées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *